Nouveautés

Graissage des roulements : Rodage après graissage

16. mai 2018

Graissage des roulements : Rodage après graissage

Roder correctement vos roulements est crucial pour assurer un bon fonctionnement sans incident tout au long de la vie du composant

Procédures de lubrification des roulements

4ème partie – Rodage après graissage du roulement

 

La 4ème partie de notre série de 9 articles sur les procédures de lubrification des roulements est une procédure de rodage en 6 étapes à mettre en place après le graissage du roulement afin d’assurer une distribution suffisante en lubrifiant. Le process de rodage idéal forme une collerette de graisse qui libère la quantité adéquate de lubrifiant pour lubrifier les surfaces de frottement. Sans cela, des températures de fonctionnement trop élevées ou encore d’autres problèmes peuvent apparaitre. La prochaine fois, nous verrons comment calibrer et utiliser une pompe à graisse.

Une bonne procédure de rodage est cruciale pour la performance du roulement et du lubrifiant dans les applications lorsque les vitesses élevées et les quantités de remplissage ainsi que certaines pré-charges sont critiques. Ceci est dû au fait que, pendant le process de rodage, la graisse initiale est distribuée régulièrement entre tous les composants du roulement. Une collerette de graisse est formée afin d’optimiser la distribution du lubrifiant de façon à ce que les surfaces de frottement disposent de la quantité de graisse idéale. Ainsi, les éléments roulants et la cage n’entraînent que la quantité de graisse nécessaire et non toute la graisse.

Si le rodage, bien que nécessaire, est omis, des températures de fonctionnement excessives et/ou une condition de sur-lubrification en résulteront. Il est alors recommandé de consulter le fabricant de lubrifiant si vous avez la moindre question à ce sujet, ou si la température de votre application spécifique ne se stabilise pas après le rodage.   

 

Une procédure de rodage idéale :

  • Expulse l’excès de lubrifiant présent
  • Oriente le film lubrifiant sur chaque surface de contact
  • Créé  une collerette de graisse pour la distribuer aux zones de frottement
  • Stabilise la température de fonctionnement
  • Optimise les conditions de frottement
  • Maintient plus long d’une précharge

Recommandations pour les procédures  de rodage

La plupart des graisses peuvent tirer partie du déplacement de l’excès de lubrifiant, mais toutes ne s’orienteront pas seules vers  les surfaces du roulement. Plusieurs facteurs sont  à prendre en considération :

  • Certains savons ont une texture fibreuse et créeront un maillage orienté sur la surface du chemin du roulement.
  • L’un des avantages des graisses utilisant un épaississant polyurée est qu’elles n’ont pas cette texture fibreuse. La procédure de rodage peut être ainsi réduite, voire éliminée.
  • Suivez les procédures de rodage recommandées. Bien qu’il existe des alternatives pour des applications où les températures et les vitesses ne peuvent varier ou être contrôlées, il est recommandé d’avoir une certaine maîtrise sur ces paramètres. Chaque roulementier a une procédure de rodage spécifique qui peut être différente des exemples ci-dessous. Il est important de toujours consulter votre fabricant d’équipement/roulement avant de procéder à un rodage

Note importante :

Pour atteindre une efficacité optimale de ces procédures, les roulements doivent être rodés dans le sens de rotation dans lequel ils fonctionneront. Il est également préférable de procéder au rodage sur le site de l’application car les mouvements dus au transport, à la manipulation et à l’assemblage des roulements peuvent affecter les résultats du rodage initial.

Procédure de rodage en 6 étapes

  1. Démarrer à une vitesse relativement faible, généralement 20% de la vitesse de fonctionnement maximale et surveiller attentivement la température des roulements.
  2. Augmenter progressivement la vitesse lorsque la température s’est stablilisée.
  3. Continuer à augmenter progressivement la vitesse comme décrit plus haut. Si une augmentation rapide de la température se produit, arrêter le process de rodage. Ce pic de température indique une pré-charge due à la dilatation thermique. Les températures maximales des roulements ne devraient pas dépasser les 70 °C pendant le rodage. Une température plus élevée causerait des pré-contraintes excessives ainsi que des dommages permanents de la graisse ou du roulement.
  4. Laisser le système revenir à température ambiante.
  5. Recommencer la procédure à partir de la dernière vitesse atteinte avant le pic de température.
  6. Revenir à la première étape et recommencer le cycle ci-dessus jusqu’à ce qu’une température stable soit atteinte à la vitesse maximale de fonctionnement de l’application. La température de fonctionnement idéale pendant le rodage est approximativement de 35 °C à 40 °C.

Procédure de rodage alternative

Quand la vitesse ne peut pas être modifiée, un rodage à vitesse constante est toujours possible. Lors de cette opération, le roulement doit fonctionner à pleine vitesse pendant au moins 30 secondes. Une fois arrêté, la chaleur dans le roulement se dissipe. De cette façon, un dangereux pic de température est évité. Le temps de repos dépend des nombreux facteurs de conception, mais il doit être au moins cinq fois plus long que le temps de fonctionnement. Ce process doit être répété jusqu’à ce que la température du roulement soit stable. 

 

 

A propos de Klüber Lubrication

Klüber Lubrication est l’un des fabricants leaders sur le marché mondial des lubrifiants spéciaux, offrant des solutions de pointe pour toutes les industries et marchés dans le monde. La plupart de nos produits sont développés et produits pour répondre aux besoins spécifiques client. En plus de 80 ans d’expérience, Klüber Lubrication a fournit des lubrifiants de haute qualité, grâce à la consultation et notre large gamme de services, nous permettant d’obtenir une excellente réputation sur le marché. L’entreprise détient toutes les certifications standards et possède un service de tests difficilement rivalisé dans l’industrie des lubrifiants.

Klüber Lubrication, qui s’est installée en tant que distributeur d’huiles minérales à Munich en 1929, fait aujourd’hui partie de Freudenberg Chemical Specialities SE & Co. KG, une branche d’activités du Groupe Freudenberg, situé à Weinheim. Klüber Lubrication a environ 2000 collaborateurs dans plus de 30 pays.

Pour plus d’informations : http://www.klueber.fr

 

 

A propos de Freudenberg Chemical Specialities

Freudenberg Chemical Specialities développe, produit et commercialise des produits chimiques spéciaux. Afin d’être le plus proche du client possible, l’entreprise est présente sur le marché à l’échelle mondiale grâce à ses cinq marques : Klüber Lubrication, Chem-Trend, OKS, SurTec et Capol. Freudenberg Chemical Specialities est l’un des leaders mondiaux des lubrifiants spéciaux, agents de démoulage, produits de maintenance chimico-technique, traitement de surface et solutions d’électrogalvanisation. Freudenberg Chemical Specialities, dont le siège social est à Munich en Allemagne, opère dans environ 40 pays à travers ses filiales. En 2015, La branche d’activité à employé environ 3.300 salariés et a généré un Chiffre d’Affaires d’approximativement 690 millions d’euros.

Pour plus d’informations : http://www.fcs-muenchen.dehttp://www.fcs-muenchen.de

 

Contacts

Klüber Lubrication France SAS 

Stéphane Souteyrat,

Marketing Communication

10 à 16 allée Ducretet

26000 VALENCE

Phone: +33 (0) 4 75 44 84 39

E-mail: stephane.souteyrat@fr.klueber.com

Klüber Lubrication France SAS 

Max Carre,

Expert Roulements et Tribologie

10 à 16 allée Ducretet

26000 VALENCE

Phone: +33 (0) 800 840 153

E-mail: max.carre@fr.klueber.com

Contacts
Klüber Lubrication France S.A.S.
10 à 16 Allée E. Ducretet
Z.I. des Auréats
26014 VALENCE Cedex
Tel.: +33 (0)800 840 153